A Saint-Josse, on jette ses mégots... par terre !

Cendrier de sol

C'est une première en région bruxelloise et c'est à Saint-Josse que ça se passe ! Des cendriers d'un nouveau type viennent d'être installés dans l'espace public tennoodois : intégrés dans le revêtement de la voirie, ils sont destinés à récolter les mégots de cigarettes que certains fumeurs ont l'habitude de jeter par terre. Les cendriers de sol rejoignent ainsi l'armada mise en place par la commune pour assurer la propreté publique sur son territoire, l'une des priorités de cette législature. A terme, d'autres investissements sont encore prévus.

Si écraser la fin de sa cigarette du bout de la chaussure sur la voie publique est un geste automatique pour certains fumeurs, peu d’entre eux mesurent la nocivité de cette attitude sur l’environnement. Les mégots mettent en effet des années à se décomposer et libèrent des produits chimiques et des métaux lourds qui se répandent dans la nature. Un mégot qui finit dans le réseau d'égouttage peut polluer jusqu'à 500 litres d'eau!

En réponse à ce genre d'incivilité, la commune de Saint-Josse a investi pas moins de 26.000€ dans l'achat de nouveaux cendriers, parmi lesquels 10 cendriers de sol. Des équipements semblables n’avaient encore jamais été testés à Bruxelles. D'une capacité de 10 litres, ils s'intègrent mieux dans le paysage urbain ; ils doivent être vidés moins fréquemment que les autres et sont aussi moins facilement la cible de vandalisme. Fini donc les cendriers qui débordent et les mégots à tire-larigot.  

Et ce n'est qu'un début. D'autres cendriers seront installés prochainement, dont une vingtaine de nouvelles poubelles dotées d'éteignoirs à cigarette. Une action est aussi projetée avec les commerçants pour placer des éteignoirs à proximité de leurs devantures. Sans oublier qu'une amende de 50€ (perception immédiate) à 125€ (en cas de récidive) peut désormais être infligée aux contrevenants.

Ces initiatives s'inscrivent dans le cadre plus large du Plan propreté Saint-Josse Net 7/7 établi en début de législature par le collège des bourgmestres et échevins, et par l'échevin de la propreté, Mohammed Jabour. Objectif déclaré : devenir les champions de la propreté publique pour améliorer l’image de Saint-Josse et diminuer le sentiment d'insécurité de ses habitants et des passants qui la fréquentent. 11 millions d'euros seront ainsi consacrés en 6 ans à des investissements en termes de personnel et de matériel. «  Après le nettoyage de rue 7/7, la campagne de sensibilisation en 8 langues et plus récemment le lancement de la collecte des déchets organiques, Saint-Josse démontre encore sa capacité à innover et sa détermination à relever le défi qu'elle s'est donné  », conclut le bourgmestre Emir Kir.

Service de la Propreté publique (PP)

rue Royale 284
1210 Bruxelles
Responsable
Jacques Aviles
Chef Brigadier Propreté publique
Robert Volcher
Saint-Josse Sint-Joost

Administration communale de Saint-Josse-Ten-Noode

Av. de l’Astronomie 12-13
1210 Bruxelles
T02 220 26 11

 

Ouverture

Du lundi au vendredi de 8h30 à 13h.
Services Population, État civil et des Étrangers
ouverts également le mardi de 16h à 18h30.